« Tranches peintes » sur certains livres anciens ! Le saviez-vous ?

Je me plais souvent à penser que les œuvres écrites et visuelles suivront notre passage et deviendront, en quelque sorte, l’écho de nos pensées pour les générations à suivre. C’est sur cette pensée que j’ai découvert avec émerveillement qu’il existe des livres anciens qui dissimulent de véritables chef-d’œuvre sur la tranche.

Fasciné, j’ai décidé d’en connaître un peu plus et de partager ma découverte avec vous.

Le terme français est  » tranche peinte » et « fore edge painting » dans la langue de Shakespeare. Comme il est montré dans la présente vidéo, l’image apparait lorsqu’on place la bordure de la tranche dans un angle bien précis. Certains ouvrages peuvent porter jusqu’à 3 peintures sur un même livre.

Collen Theisen, des archives de l’université d’Iowa, a pu présenter en 2013 une série d’ouvrages qui a pu émerveiller la toile.

La technique qui permet cette réalisation consiste à mettre la tranche du livre dans un angle, de la maintenir fermement avec des étaux et de peindre l’image désirée. L’aquarelle serait un média idéal puisqu’elle s’imbibe à même le papier. Une couche de finition dorée ou marbrée est ajoutée par la suite par le relieur.

Cette pratique était en vogue du milieu du 17e siècle jusqu’au 19ème siècle, particulièrement au Royaume Unis.

La bibliothèque municipale de Boston détient la plus grande collection de ces livres aux images dissimulées .

Category: Histoire, mythes et légendesInsoliteNon classé

Tags:

Photo: https://sites.lafayette.edu/specialcollections/2009/11/20/fore-edge-paintings/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philippe Robitaille

Article by: Philippe Robitaille